Le Rétroviseur

Il y a de par le globe bleu vert de monde,
Des miroirs sans nombres,
Où de pendantes superstitions s’annoncent…

Doucement, gravement,
Comme des paires de gants de laine blanche,
Les idoles se balancent…

Dans les cars colorés colombiens,
Jaunes taxis tunisiens,
La Peugeot grise des Chinois parisiens…

Publicités
Le Rétroviseur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s