Daoud

Vendredi 24 Juin 2016
J’ai passé l’après-midi avec Daoud,
Un ami du Djibouti qui s’éteint et s’illumine devant l’église Sainte-Catherine.

À midi je me réveille chez Estelle,
Je ne rêvais pas c’était des pensées folles en inconscience fragile.

À midi quart va pour le café froid,
J’apprends le Brexit et me moque de l’empire Britannique.

À midi et demi je sors vers la vie,
J’ai des cloques de mes nouvelles anciennes chaussures,
À deux euros la paire.

À midi quarante-cinq j’arrive à Madou,
Vendredi 24 Juin 2016,
J’apprends la grève de la STIB devant la bouche de métro.

Avec deux euros en poche,
Je marche comme je peux vers la ville,
En ce jour d’une fraîcheur bleue, de vent gris en trottoirs jaunes.

Je connais quelques commerces arabes,
Je demanderai crédit parce que c’est la vie si Dieu le veut.

Une crêpe marocaine rue Jardin des Olives,
Adel est de mauvais poil : il jeûne, il galère et il est seul.

Je vais sur les marches du soleil,
Je demande du tabac à des clochards et fume comme une madeleine,
Vendredi 24 Juin 2016.

 

Publicités
Daoud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s