Conclusion

Maman, papa,

Je suis poète de la poésie
Ma verve immémoriale
S’étend tant bien que mal
Dans la vie que je suis…

Je vais devenir papa, maman.

 

Publicités
Conclusion