Le Joli Mai

#1

Avant-midi ordinaire –
Vendu une ponceuse,
Pour un recueil de Basho.

#2

Chez le libraire Nijinski –
Rencontre fortuite ;
J’offre Handke à un ami.

#3

Au CPAS de Liège –
Le menu du jour ;
Une soupe bleue-verte aux orties.

Publicités
Le Joli Mai

Du pain et des femmes

(Elles portaient des voiles tout rond)

Je trouvais ces femmes de plus en plus belles;
J’avais les cheveux de plus en plus longs.
J’allais chez le coiffeur, qui était un espion,
Puis je courais au café, qui était une nacelle.

Je n’oubliais pas bien entendu d’étudier mes leçons
Qui étaient des factures, ni de payer mes factures,
Qui étaient des leçons – j’aimais aussi la confiture.
Puis je mangeais comme on tète, parce que c’est bon.

(Il mangeait du pain tout long)

Du pain et des femmes